Lettre d'un papa à la maison 😉



Les mamans ont accĂšs au trĂšs bon site des Fabuleuses: https://fabuleusesaufoyer.com/
AprĂšs plusieurs pĂ©ripĂ©ties et expĂ©riences vĂ©cues j'ai dĂ©cidĂ© d'Ă©crire un courrier qui rĂ©sume bien ma situation. 

TrĂšs chĂšres fabuleuses,

J’ai beaucoup de respect et de considĂ©ration pour vous toutes.

Le plus important dans la vie, c’est ce que vous ĂȘtes et non ce que vous faites ou ne faites pas ! Il est vrai que la reconnaissance et la valorisation sont souvent absentes du travail Ă  domicile.

VoilĂ  bientĂŽt 6 ans que je suis papa au foyer. C’est une dĂ©cision que nous avons prise en couple. Ma fabuleuse a repris son travail, j’ai quittĂ© le mien. L’apprentissage n’a pas toujours Ă©tĂ© facile. AprĂšs quelques jours, ma cadette m’a regardĂ© dans les yeux pour me dire « Papa, tu fais de la nourriture pour chats !!! ».

J’ai dĂ» faire face Ă  d’autres questions « Tu as lavĂ© mon pantalon ? » - « OĂč sont les papiers signĂ©s que je dois ramener Ă  l’Ă©cole ? » - « Le repas n’est pas encore prĂȘt ? » - …Autant dire que je n’Ă©tais pas prĂ©parĂ© Ă  l’aventure ! Jamais, je n’avais imaginĂ© que je devrais changer d’activitĂ© toutes les 10 minutes. Pour me donner du courage, je me faisais couler un cafĂ© mais dĂ©bordĂ© par les tĂąches quotidiennes, quand je revenais Ă  la machine il Ă©tait froid.

Il fallait tout gĂ©rer en mĂȘme temps : rĂ©flĂ©chir aux menus – faire la liste des courses – passer au supermarchĂ© – passer l’aspirateur – programmer le lave-linge – remplir les documents pour l’Ă©cole – couvrir les livres – rattraper le retard de repassage – accueillir les amis – prendre du temps pour aider les enfants dans leurs devoirs - …

Bon, il faut dire qu’un homme Ă  la maison reçoit plus de soutien. On me plaint un peu ! Belle-maman nous invitait pour manger plus souvent que quand sa fille Ă©tait Ă  la maison. Les femmes sont plutĂŽt admiratives. Par contre, plusieurs de mes copains ont du mal Ă  comprendre que je puisse y trouver du plaisir. Ma situation les remets peut-ĂȘtre en question !? Pourtant, c’est le cas. Je suis heureux dans ce que je fais. J’apprĂ©cie en particulier la relation forte avec nos 3 enfants.

AprĂšs tout ce temps, je peux dire que jamais je n’ai Ă©tĂ© aussi fatiguĂ© ! Quand j’avais un travail rĂ©munĂ©rĂ©, c’Ă©tait moins crevant ! Pour mon bien-ĂȘtre relationnel, je me suis engagĂ© comme bĂ©nĂ©vole dans plusieurs associations. « Ce sont mes petits sucres » qui me permettent de garder l’Ă©quilibre. Mais le danger reste de passer plus de temps dans le bĂ©nĂ©volat que dans sa propre maison.

Il est plus valorisant d’ĂȘtre reconnu pour son savoir-faire que de trier les chaussettes ou de prendre la poussiĂšre. Je dois me recentrer rĂ©guliĂšrement.

Il y a un an, j’ai envisagĂ© de reprendre un travail professionnel. J’ai envoyĂ© mon CV. Incroyable, j’ai obtenu un entretien trĂšs rapidement pour un poste de formateur. J’ai passĂ© 3 entretiens et j’ai Ă©tĂ© invitĂ© Ă  rencontrer le Directeur GĂ©nĂ©ral pour un dernier Ă©change. Dans mes entretiens, je n’avais pas cachĂ© ma situation.

La premiĂšre question du DG « Papa au foyer, c’est vrai ce mensonge ? » J’ai expliquĂ© avec enthousiasme que oui je suis bien papa au foyer.

VoilĂ  ce que l’on m’a rĂ©pondu :

« Il faudrait du courage pour le faire ! »

« Je suis aussi papa, et je n’abandonnerais jamais mon travail »

« N’avez-vous pas peur de ne pas retrouver de job »

« Vous ĂȘtes bien sans emploi ? »

« Est-ce que vous avez fait un burn-out »

« Est-ce que vous arriverez Ă  vous lever le matin ? »

Ma candidature n’a pas Ă©tĂ© retenue. Mes enfants sont trĂšs contents ! Ma place est certainement Ă  la maison, prĂšs de mes enfants. Je me suis peut-ĂȘtre Ă©garĂ© dans un coup de mou !? J’ai un travail non-rĂ©munĂ©rĂ©, j’avance avec courage, je me lĂšve tous les matins avec bonheur. Je suis heureux.

Je veux le meilleur pour notre famille. Oui mon rĂŽle actuel est bien de prendre soin de ma fabuleuse et de mes fabuleux enfants.

MĂȘme si le regard extĂ©rieur est persistant :

« Ce serait quand mĂȘme bien que tu travailles pour ta retraite »

« Un homme a besoin de travailler »

DĂ©solĂ©, chers amis, je poursuis mon engagement Ă  domicile. Je ne soulagerai pas vos prĂ©occupations ! Je suis heureux dans mon rĂŽle de papa au foyer, dĂ©solĂ© pour vous !

TrĂšs chĂšres fabuleuses, je commence Ă  comprendre vos prĂ©occupations, vos joies et vos peines. Je participe Ă  la meilleure formation de ma vie parce qu’elle m’ouvre les yeux. Vous ĂȘtes fabuleuses, n’en doutez plus. Redoublez de courage et profitez de ces instants tellement prĂ©cieux.

Avec ma profonde considération,

Un papa au foyer


Commentaires